Il y a quelques semaines (le 18 août pour être précis), Windows Azure, la plate-forme Cloud de Microsoft a souffert d’interruptions affectant ainsi plusieurs composantes de ses services infonuagiques. Apparemment, de nombreuses régions à travers le monde ont été confrontées à des pannes simultanément et pendant plusieurs heures avant que Microsoft ne puisse remettre sa plate-forme en état.

D’ailleurs, Microsoft a éprouvé des problèmes avec ses services infonuagiques Azure depuis quelques semaines déjà, et des pannes généralisées ont eu lieu depuis le lancement de la plate-forme il y a quelques années. Tout cela ne devrait pas venir comme surprise, parce qu’à vrai dire, les ordinateurs et les systèmes informatiques défaillent à l’occasion. Que ce soit un ordinateur portable, un serveur, un superordinateur ou un service en nuage​, les choses peuvent aller, et en toute probabilité iront mal à un moment donné. Voyons donc, on parle TI ici!

Alors, la réelle mission des propriétaires et des gestionnaires d’entreprises est celle d’évaluer la sécurité et l’efficacité des services informatiques en nuage et des services hébergés versus des solutions plus traditionnelles, c’est à dire les services internes basés sur un serveur indépendant. Nous avons toujours informés nos clients que, lorsque l’informatique en nuage peut être une occasion en or pour certaines entreprises, ce n’est pas, toutefois, la meilleure option pour tout le monde. Comme toute autre décision d’affaires, le transfert d’une partie ou de la totalité de vos services informatiques dans le nuage devrait être examiné en parallèle avec des solutions alternatives, incluant leurs avantages et inconvénients. C’est seulement alors que vous pouvez prendre une décision éclairée et adéquate à vos besoins.

Pour en savoir plus sur l’informatique en nuage, ou pour apprendre si et comment cette option peut ajouter de la valeur à vos activités, n’hésitez pas à nous contacter. Il nous fera plaisir de vous assister. D’ici là, si le temps est nuageux, n’oubliez pas votre parapluie.